Brièvement

Le piège du perfectionnisme et de l'exigence de soi

Le piège du perfectionnisme et de l'exigence de soi

Nous ne sommes pas là pour être parfaits mais heureux. Pratiquez le pardon envers vous-même!

Combien de fois au cours de la journée vous êtes-vous critiqué et vous vous êtes reproché ces événements qui se sont produits pendant la journée et vous n'avez pas aimé le résultat que vous avez obtenu? Vous êtes-vous arrêté pour penser au dialogue interne négatif que vous avez avec vous-même en faisant valoir que vous vous trompez, que vous devriez faire plus d'efforts et être plus prudent la prochaine fois que quelque chose de similaire se produit?

Si vous y réfléchissez, nous nous retrouvons souvent dans une critique constante et une analyse négative de ce que nous faisons tout au long de la journée

L'exigence de soi est cette voix intérieure négative qui souligne nos défauts, nos erreurs et notre négligence.

Et encore une question importante; Avez-vous déjà été conscient de cette critique de vous-même? Quand avez-vous été, avez-vous pardonné et libéré de tous ces reproches et jugements constants?

Il est très fréquent que lors de consultations en face à face ou en ligne, lors d'un traitement psychologique, nous insistions sur l'importance du dialogue interne que nous entretenons constamment avec nous-mêmes, car s'il est critique et négatif, il nous cause beaucoup de souffrances et d'inconfort internes. L'exigence et le perfectionnisme continu provoquent l'épuisement, le malaise et le découragement ... puisque nous ne sommes jamais à l'aise avec ce que nous réalisons ... nous voulons toujours atteindre plus ... obtenir et faire plus et mieux! Et il n'y a jamais de limite, vous n'atteignez jamais l'objectif comme vous le croyez Cela peut toujours être amélioré. Ce dialogue interne vous semble-t-il?

Plusieurs fois, le pire ennemi est en nous. Nous exigeons et critiquons pour atteindre la perfection. En cours de route, nous nous épuisons et, paradoxalement, cela ralentit et réduit notre estime de soi.

L'estime de soi n'est pas un pantalon ou un manteau que nous pouvons porter et enlever selon la saison. Il fait partie de nous, nous accompagne tout au long de la vie et se reflète dans tous les domaines de la vie: famille, travail, couple, amis ... Lorsque nous allons à un entretien d'embauche, lorsque nous interagissons avec une personne pour la première fois ou lorsque nous parlons avec Un ami de toujours, lorsque nous l'aidons à faire les devoirs de notre fils ou lorsque nous célébrons l'anniversaire de notre relation avec notre partenaire.

Tout le temps, à tout moment, quel que soit le lieu ou le rôle que nous jouons, l'estime de soi intervient, définissant la manière dont nous interagissons avec nous-mêmes ainsi qu'avec notre environnement. Le développement d'une bonne estime de soi est possible, il peut être renforcé et amélioré. Nous pouvons prendre conscience et travailler à le renforcer, en promouvant une existence pleine et entière de bien-être. Pour cela, un élément essentiel est de savoir quel est votre dialogue interne, quel genre de messages vous vous lancez lors des événements qui surviennent dans la vie, en particulier chez ceux qui n'obtiennent pas ce que vous voulez. N'oubliez pas que vous vous parlez continuellement, étant la personne avec qui vous parlerez le plus dans toute votre existence; Mais êtes-vous vraiment conscient de ce que vous vous dites?

Changez votre dialogue interne et arrêtez de vous écraser et de vous parler mal! Ayez une attitude sympathique et positive envers vous-même, tout comme vous le faites avec une personne qui est importante pour vous et que vous voulez

Vouloir s'améliorer et apprendre du passé est très positif, mais être conscient qu'il est impossible d'atteindre la perfection, en supposant que l'erreur fait partie du succès car elle nous aide à améliorer et à générer l'apprentissage. Cela se traduit par le fait que lorsque les choses ne se déroulent pas comme nous le souhaitons au lieu de nous écraser pour ce qui s'est passé, nous l'interprétons comme une possibilité d'apprentissage et d'amélioration, au lieu de nous concentrer sur l'erreur et la diffusion automatique. Comme le dit l'écrivaine et conférencière Louise Hay, le pardon vous libère, vous guérit, vous donne la possibilité de vivre en paix, sans rancune et sans inconfort.

Pour cela, la première étape consiste à détecter ce dialogue interne négatif et à freiner la critique constante et le bruit mental nocif que vous vous lancez. Abandonnez l'exigence de soi et le perfectionnisme et pratiquez plutôt le pardon. Le dialogue interne négatif est plein d'autocritique, centré sur les erreurs commises et les objectifs non atteints. Ce n'est pas constructif car il ne se concentre pas sur vos forces pour s'améliorer et aller de l'avant, au contraire il se concentre sur vos faiblesses et vos erreurs. Brisez cette habitude et commencez à pratiquer le pardon envers vous-même, en prenant soin de vous et en étant belliqueux avec vous-même. Gardez à l'esprit que la façon dont nous pensons détermine comment nous SENTIR et comment nous AGISSONS

Abandonnez l'idée d'être le meilleur en tout: le meilleur professionnel, le meilleur fils, le meilleur mari, le meilleur ami ... Et essayez plutôt d'être meilleur, seulement meilleur, pas LE MEILLEUR. Et en parallèle, il commence à pratiquer le pardon avec vous-même lorsque les choses ne se passent pas comme vous l'aviez calculé; Vous avez fait de votre mieux, vous n'avez trouvé aucun autre moyen ... arrêtez de vous écraser, de vous blesser et utilisez le mantra "Je me pardonne".

Chaque fois que vous commencez à vous critiquer, à déployer l'exigence de soi et le perfectionnisme, soyez conscient de cela et dites ces deux mots si magiques et puissants: "Je me pardonne".

De cette façon, vous pourrez rompre avec ce schéma autodestructeur qui ne parvient qu'à augmenter l'inconfort et la souffrance mentale et interne que vous avez. C'est beaucoup plus simple qu'il n'y paraît. Tout ce que vous avez à faire est de vous y mettre, de commencer et même si au début cela vous coûte et peut même sembler ridicule, peu importe, continuez…. Cela deviendra progressivement une habitude. Rappelez-vous, chaque fois que vous vous critiquez pour quelque chose qui est arrivé, répétez: "Je me pardonne d'avoir pensé à moi, d'avoir fait cette action ..." Le but est d'apprendre à établir un dialogue interne positif et constructif au lieu d'utiliser un langage toxique. dans lequel seul tout ce qui a mal tourné est verbalisé, en se concentrant sur les problèmes et les faiblesses personnelles.

Les mots et le langage que nous entretenons avec nous-mêmes ont une grande influence sur ce que nous ressentons et faisons. Soyez conscient et prenez-en soin!