En détail

Orgasme féminin et réponse sexuelle chez la femme

Orgasme féminin et réponse sexuelle chez la femme

Dans cet article, nous expliquons en détail quelles sont les différentes phases par lesquelles l'organisme féminin passe pour atteindre l'orgasme, c'est ce qu'on appelle cycle de réponse sexuelle féminine et est divisé en quatre phases: excitation, plateau, orgasme et résolution.

Changements physiques chez les femmes pour atteindre l'orgasme

deux changements physiques que le corps de la femme doit traverser pour expérimenter la orgasme. Le premier est le navire de congestion, l'accumulation de sang dans les seins et les organes génitaux. Cela se traduit par une augmentation des seins et des organes génitaux, le corps se sent plus chaud ou chaud au toucher, la couleur des seins ou des organes génitaux change et une lubrification vaginale apparaît.

Le second est le myotonie ou tension neuromusculaire, l'accumulation d'énergie dans les terminaisons nerveuses et les muscles dans tout le corps. La myotonie n'est pas une mauvaise tension ressentie à la suite de sensations négatives, mais bien au contraire. Une femme peut ressentir une myotonie intense sensation de plénitude ou de tension dans votre corps avant l'orgasme, le point de non-retour. Malheureusement, certaines femmes confrontées à une forte myotonie ne se permettent pas de dépasser la limite, de lâcher prise et de ne pas ressentir d'orgasme.

Vous pourriez être intéressé: Qu'est-ce que l'anoregasmie ou le dysfonctionnement orgasmique?

Les quatre phases de la réponse sexuelle féminine

Excitation

L'excitation: en réponse à des stimuli mentaux et / ou physiques:

  • Au début, la lubrification vaginale commence, dans les 10-30 premières secondes de la phase d'excitation.
  • Les deux tiers internes du vagin se dilatent.
  • L'utérus et le col se lèvent vers le haut.
  • Les grandes lèvres écrasent et se séparent.
  • Les petites lèvres augmentent de taille.
  • Le clitoris augmente de taille.
  • Les mamelons peuvent devenir dressés à la suite de contractions musculaires.
  • Lorsqu'il y a beaucoup d'excitation, les seins peuvent augmenter de taille.

Plateau

Pendant la phase plateau La femme peut ressentir:

  • Une augmentation marquée de la tension sexuelle.
  • Une augmentation de la vasocongestion du vagin, ce qui provoque un gonflement du tiers externe du vagin, entraînant une réduction de l'ouverture vaginale, peut-être 30%.
  • Les deux tiers à l'intérieur du vagin gonflent. La femme peut ressentir un fort désir d'être comblée, une «douleur» vaginale.
  • La lubrification vaginale peut diminuer à ce stade, surtout si elle se prolonge.
  • Le clitoris est constamment en érection, le gland se déplace vers l'os pubien, se cachant encore plus loin derrière la calotte clitoridienne.
  • Les petites lèvres augmentent considérablement leur épaisseur, peut-être 2 à 3 fois.
  • Les petites lèvres gonflées peuvent ouvrir les grandes lèvres, ce qui entraîne une ouverture vaginale plus importante.
  • La couleur des petites lèvres change considérablement. Passant du rose au rouge chez les femmes qui n'ont pas accouché, et du rouge vif au violet foncé chez les femmes qui ne l'ont pas fait. Les couleurs peuvent varier, mais pas leur changement marqué.
  • L'aréole, la zone pigmentée autour des mamelons, commence à gonfler.
  • La taille des seins peut augmenter de 20 à 25% chez les femmes qui n'ont jamais allaité, mais chez les femmes qui l'ont fait, il y a une augmentation mineure ou nulle.
  • 50 à 70% des femmes souffrent de «rougeur sexuelle» dans leur poitrine et d'autres parties du corps qui résultent d'une augmentation du flux sanguin près de la surface de la peau.
  • Augmentez la fréquence cardiaque, peut-être palpitante.
  • Il y a une augmentation marquée de la tension sexuelle dans les cuisses et les fesses.
  • Le corps de la femme est maintenant complètement prêt pour les rapports sexuels.

Phase orgasmine

Pendant la phase orgasmique La femme peut ressentir:

  • Contractions musculaires rythmiques qui se produisent dans le tiers externe du vagin, de l'utérus et de l'anus. Les premières contractions musculaires sont les plus intenses, et se produisent à un rythme d'un peu plus de 1 par seconde (0,8 seconde). Lorsque l'orgasme continue, les contractions deviennent moins intenses et se produisent de façon plus aléatoire. Un orgasme modéré peut avoir 3-5 contractions, une intense 10-15.
  • Le "rougissement sexuel" devient encore plus prononcé et peut couvrir un plus grand pourcentage du corps.
  • Les muscles de tout le corps peuvent se contracter pendant l'orgasme, pas seulement ceux de la région pelvienne.
  • L'orgasme a également lieu dans le cerveau, comme l'indiquent les ondes cérébrales surveillées.
  • Certaines femmes émettent ou vaporisent du liquide de leur urètre pendant l'orgasme. Ceci est souvent appelé éjaculation féminine. Bien qu'ils ne se soient pas encore entendus sur ce qui est expulsé, c'est l'urine féminine ou l'éjaculation, la source du fluide est sans importance; Les femmes rapportent souvent des orgasmes très forts lorsque cela se produit. C'est tout ce qui compte vraiment, le plaisir des femmes. Personne ne remet en question l'éjaculation du mâle.
  • La myotonie peut être évidente dans tout le corps, en particulier au visage, aux mains et aux pieds. L'expression faciale de la femme peut indiquer qu'elle souffre de douleur lorsqu'elle a en fait un orgasme agréable.
  • Au sommet de l'orgasme, tout le corps peut devenir momentanément raide.

Phase de résolution

Pendant la phase de résolution La femme peut ressentir:

  • Si la stimulation sexuelle continue, la femme peut ressentir un ou plusieurs orgasmes supplémentaires.
  • Le vagin et l'ouverture vaginale retrouvent leur état naturel de relaxation.
  • Les seins, les lèvres, le clitoris et l'utérus retrouvent leur taille, position et couleur normales.
  • Le clitoris et les mamelons peuvent être si sensibles que toute stimulation peut être inconfortable.
  • Le "rougissement sexuel" disparaît.
  • Il peut y avoir beaucoup de transpiration et de respiration profonde.
  • Le cœur peut battre rapidement.
  • Si l'orgasme ne se produit pas, la femme éprouve tout ce qui précède, mais à un rythme beaucoup plus faible. Le sang piégé dans les organes pelviens, n'ayant pas été dissipé par les contractions musculaires orgasmiques, peut entraîner une sensation de lourdeur et d'inconfort pelvien.

Cela peut vous intéresser

Avantages et techniques de la masturbation féminine
Que se passe-t-il dans notre cerveau pendant l'orgasme?
Comportement sexuel chez l'homme et la femme, bases neurologiques